• Roanne passionnément D

La Gauche n’aime plus les jeunes

« La force d’une cité, c’est sa jeunesse et les moyens qui lui sont offerts pour s’instruire, se former et intégrer facilement le monde du travail ».

Si Madame Dumoulin avait pu consacrer autant d'énergie pour soutenir la jeunesse lors du conseil municipal du 8 avril, que dans sa campagne électorale… Hélas il y a bien souvent un grand décalage entre la parole et les actes chez les démagogues. Le PS a longtemps prétendu être le parti de la jeunesse, ou comme le meilleur représentant de ses intérêts mais les preuves qui viennent affirmer le contraire s’accumulent :  - Jeudi 12 novembre 2020, c’est justement le PS qui a voté contre le dispositif « Argent de poche » crée au profit des jeunes de 15-16 ans pour leur faire découvrir le monde du travail. -  Jeudi 8 avril 2021 c’est encore le PS seul qui a voté contre l’opération « Roanne Booste mon pouvoir d’achat » qui permettra d’offrir aux étudiants roannais sans contrepartie une aide de 30 €. Quand on connait le contexte dans lequel les étudiants sont plongés depuis un an, on s’interroge sur le « socialisme » dont se réclament Denis Vanhecke, Marie-Hélène Riamon et Brigitte Dumoulin. « La méthode ne nous convient pas » a répondu Madame Dumoulin… Qu’il est loin le temps ou le Parti Socialiste considérait la jeunesse comme sa priorité. Sous couvert de faire de la politique pour le bien des jeunes le PS n’agit aucunement dans leurs intérêts, au contraire il refuse toutes les aides que nous proposons aux jeunes. Quelles aides pour les étudiants en difficulté ont été mises en place par Madame Dumoulin au cours de son mandat de conseillère départementale ? lui a-t-on demandé en conseil municipal ? On attend toujours la réponse… Comble de l’ironie, ce sont les mêmes élus qui osent reprocher au Maire de Roanne d’être dans un « déni social », de mépriser les associations... Non seulement ces paroles sont diffamatoires, mais Mme Dumoulin, Mme Riamon et Mr Vanhecke ont été incapables d'assumer leurs propos en séance du conseil municipal. Après tout « c’est de la presse » comme dirait Mr Vanhecke. Les roannais attendent des réponses concrètes à leurs demandes, ils n’ont pas besoin de la petite politique politicienne de quelques élus qui ne savent plus par quels moyens exister.

21 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout